La personnalisation; le nouveau visage de l’e-commerce ?

La customisation des produits est un phénomène qui séduit, de plus en plus, les sites de commerce. Depuis quelques années maintenant, les entreprises sont nombreuses à proposer à leurs clients la personnalisation de leurs articles, en ligne. Longtemps considéré comme une opération d’image pour certains, aujourd’hui le concept de la customisation constitue pour d’autres un élément central de leur business model.

Vers un nouveau business modèle ?

La customisation en ligne est un phénomène qui a pris son envol aux Etats Unis, il y a déjà plusieurs années, avec Nike ID, mais aussi Lego. Le principe étant de permettre aux internautes de réaliser des créations via le net pour ensuite commander les produits correspondants, le concept répondait, au même titre que les affiches publicitaires, à des opérations de communication et d’image d’entreprise.

Cependant, force est de reconnaitre que les choses ont bien évolué depuis, surtout dans l’univers du e-commerce. Les sites de vente en ligne, de plus en plus, inscrits dans cette démarche de personnalisation de produits, en font presque un business modèle.

Une stratégie axée sur ‘‘la communauté’’

Le site My M&M’s, lancé en 2007, propose des bonbons à messages aux internautes qui peuvent décider ensuite du choix du packaging. En décembre 2009, 3 Suisses met en ligne la plate-forme 3 Suisses Couture, permettant à la consommatrice de concevoir en ligne puis d’acheter la jupe, la robe ou le top de ses rêves. Quant à Ariane Déco, le choix est orienté vers le textile et le linge de maison personnalisé…Des exemples de ces types de sites e-commerce débordent sur le net. Le public est relativement différent, mais la démarche demeure la même : proposer des produits qui ressemblent à sa clientèle.

La customisation répond parfois à un principe participatif qui place les internautes au cœur de la création et de la production des produits. Ils sont alors sollicités par les sites de commerce pour un plébiscite en ligne, à l’issu duquel un modèle de création est choisi parmi tant d’autres, pour une fabrication parfois limitée.

En définitif, le concept n’a pas fini de séduire et tout indique qu’il a encore de beaux jours devant lui. De grandes marques réfléchissent sérieusement à sa mise en application.

Ainsi, la personnalisation pourrait, s’il ne l’est déjà,être le futur du e-commerce.