Les risques du paiement en ligne

Les choses ont bien changé en une dizaine d’année. Au début des années 2000, nombreuses étaient les personnes qui se méfiaient du commerce en ligne et qui préféraient s’en tenir éloignées. Aujourd’hui, elles sont minoritaires et le succès indéniable de grands sites de e-commerce tels qu’Amazon montre que l’achat sur Internet est entré dans les mœurs. Cependant, les craintes quant aux risques du paiement en ligne sont toujours de mise. Pour en savoir plus sur ce que l’on risque en utilisant sa carte bleue en ligne, je vous propose un petit tour d’horizon.

Paiement en ligne : la prudence avant tout

Même s’il existe de plus en plus de nouveaux moyens de paiement en ligne, la carte bleue reste l’un des plus utilisés.

C’est une aubaine pour les malfaiteurs en tous genres qui peuvent vouloir en profiter pour tenter de voler vos informations bancaires. Ils peuvent par exemple monter un faux site e-commerce. Quand quelqu’un tente d’acheter l’un des faux produits présentés, les escrocs récupèrent les informations bancaires qu’il donne pour finaliser son achat. La solution pour éviter ce genre de problème consiste à privilégier les sites connus ou qui permettent d’utiliser d’autres solutions de paiement, notamment PayPal.

Certains peuvent aussi tenter de pirater ces données au moment où vous effectuez votre paiement sur un site honnête ou en les volant sur le serveur de ce commerçant. Encore une fois, utiliser d’autres méthodes de paiement peut vous éviter ce type de problème. Mais d’une manière générale, vérifiez toujours que la connexion au site est sécurisée (vérifiez que l’adresse du site commence par https et assurez-vous de la présence d’un cadenas en bas de votre navigateur ou à côté de l’URL du site).

Se faire rembourser en cas de fraude

Sachez cependant qu’il existe des recours en cas de fraude. Si votre numéro de carte est utilisé sur le web de façon frauduleuse, vous n’êtes en aucun cas tenu responsable, même si vous n’aviez pas fait opposition au moment des faits. Vous n’avez qu’à prévenir votre banque par courrier recommandé avec accusé de réception des débits frauduleux (on trouve de nombreux modèles en ligne). Votre banque sera alors tenue de vous rembourser les sommes en question (et ce, que vous ayez porté plainte à la police ou non). Vous disposez de 13 mois (70 jours pour les paiements hors-Union Européenne) pour faire votre réclamation à compter de la date du débit.

Quoi qu’il en soit, ne craignez pas d’acheter en ligne. Il n’y a pas lieu de s’imaginer que derrière chaque e-commerçant se cache un escroc. Le bon sens et la prudence vous apporteront toujours plus que la paranoïa.