Top 4 des métiers de l’artisanat qui recrutent en 2018

La France compte aujourd’hui plus d’un million d’entreprises artisanales, selon les chiffres du portail des Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Le secteur rassemble plus 500 métiers dans des domaines très variés (alimentation, bâtiment, production, services), ce qui en fait un moteur de l’économie nationale.

Quels sont les métiers de l’artisanat qui vont continuer à recruter en 2018 ? Découvrez notre top 4.

1. Les métiers du service à la personne en vogue

Ils ont le vent en poupe. Qu’il s’agisse d’un coiffeur, d’une esthéticienne, d’un menuisier, entre autres, il existe diverses opportunités, surtout sur le plan local. Ce sont des métiers en constante évolution pour s’adapter aux nouvelles envies et attentes des consommateurs. Par exemple, les fleuristes, non content de s’aligner sur les goûts de la clientèle en adaptant les compositions florales, proposent de plus en plus des murs végétaux originaux. De même que pour les menuisiers qui suivent les nouvelles tendances en matière de meubles et de menuiseries.

2. Des métiers du bâtiment porteurs à l’avenir

En plaçant le développement durable au cœur de ses métiers et proposant des procédés innovants, le bâtiment est plus que jamais un secteur porteur. Les métiers qui vont le plus recruter dans le domaine sont : la charpente, la menuiserie et l’agencement, la peinture, la vitrerie et le revêtement, les métiers et techniques du plâtre, la serrurerie et la métallerie. Alors, devenir un fabricant menuiserie aluminium actuellement peut paraître un projet judicieux.

3. Les métiers de l’alimentation se portent plutôt bien

Ils représentent la passion française. Chocolatier confiseur, charcutier, glacier, boucher…, ils ont une mission commune qui est de nourrir les populations. En 2016, le secteur alimentaire a rassemblé quelque 720 000 emplois répartis entre différentes activités professionnelles, allant de la production à la vente des produits alimentaires, en passant par la transformation. Il s’agit tout simplement d’une activité économique majeure présente sur tout le territoire français.

4. Les métiers de la production de plus ne plus innovants

Ce marché est très évolutif, les artisans réactifs suivent cette mouvance. Les métiers de la petite production sont donc en constante mutation et proposent régulièrement des services innovants (ex : conception & prototypage d’objets). Par ailleurs, l’arrivée de nouveaux matériaux sur le marché, comme les résines, titanes ou plastiques, des nouvelles techniques de communication et technologies de pointe (optique, micro-électronique) favorisent l’émergence de nouveaux métiers.