Le point sur l’importance de la comptabilité

La comptabilité est une discipline pratique qui prélève les données financières d’une entreprise afin d’avoir un état de sa situation financière en temps réel.  C’est à la fois un outil d’information financière et un outil de gestion. Elle doit assurer certaines valeurs importantes, dont : la fiabilité, la sincérité, la régularité, la comparabilité, le coût et la clarté. Elle a comme base des chiffres et des calculs. Par ailleurs, elle peut servir de pièce justificative en cas de contrôle fiscal ou en cas d’emprunt auprès des banques. La comptabilité est régulièrement actualisée et elle est composée : d’un plan de trésorerie, d’un bilan comptable, d’un compte de résultat et d’une annexe. Elle est tenue par des comptables et des experts comptables qui peuvent intervenir en phase de création, d’amorçage, de développement ou de transmission de l’entreprise.

L’élaboration d’un plan de trésorerie

Le meilleur moyen de suivre la comptabilité de l’entreprise dans le temps est de bien élaborer un plan de trésorerie dans lequel on peut voir des données chiffrées qui détaillent la situation financière de l’entreprise en général. De plus, c’est à partir de ce document qu’on peut savoir si l’entreprise peut avoir un certain équilibre financier ou encore si elle peut couvrir telle ou telle dépense. En d’autres termes, il sert à évaluer le patrimoine de l’entreprise à tout moment vu qu’il contient toutes les entrées et toutes les sorties d’argent de l’entreprise. Notons que les principaux flux entrant sont : les ventes, les apports ou les avances faits par les associés, les sommes perçues des investissements et les sommes provenant des entités publiques. Tandis que les principaux flux sortant sont : les acquisitions, les efforts consentis, tous les frais nécessaires pour le déroulement des opérations, les coûts de la masse salariale, la fiscalité et toutes les autres charges de l’entreprise.

Les composants d’un bilan comptable

Quand on parle de comptabilité, le premier document à consulter est ce qu’on appelle « le bilan comptable ». C’est un tableau récapitulatif qui présente un état de synthèse du patrimoine de l’entreprise. On peut y retrouver le bilan actif et le bilan passif. Tout d’abord, concernant le bilan actif, il contient : les actifs immobilisés tels que les immobilisations incorporelles, les immobilisations corporelles et les immobilisations financières ; les actifs circulants tels que les stocks, les en-cours et les créances ; et enfin, les comptes de régularisation tels que les frais d’émission d’emprunt, les primes et remboursements des obligations et les écarts de conversion actif. Quant au bilan passif, il est composé : des capitaux propres ; des autres fonds propres ; des provisions et des dettes. Notons qu’il y a différents types de dettes, à savoir : les dettes financières, les dettes d’exploitation et les dettes diverses comme les dettes sur immobilisations et comptes rattachés. Et on distingue également : les dettes à court terme et les dettes à long et moyen terme. Notons que ce bilan comptable est très utile pour le chef de l’entreprise, pour l’expert-comptable, pour les comptables, pour le repreneur de l’entreprise et pour les organismes de financement.