PhotoMath ou l’application qui sait résoudre une équation !

La calculatrice va prendre un sacré coup de vieux… Avec la nouvelle application PhotoMath, il suffit de prendre une équation en photo, celle-ci est immédiatement résolue, comme par magie ! Lumière sur une application qui facilitera la vie aux matheux !

Application intelligente…

Certes, les professeurs de mathématiques risquent de ne pas trop apprécier cette nouvelle application, mais elle nous permettra de moins transpirer sur les bancs de l’école. En effet, l’application mobile PhotoMath se propose de résoudre à votre place les équations algébriques simples, en passant par l’appareil photo de votre Smartphone. Disponible sur iOS, Windows Phone et Android, l’application ne se contente pas uniquement de résoudre une équation mathématique, mais vous fournit également le détail de la fameuse « démonstration » ! Cependant, l’application n’est pas sans failles… A ce jour elle ne supporte pas encore toutes les fonctions, il manque par exemple la trigonométrie, les équations complexes et les intégrales, mais les éditeurs ont promis qu’elle évoluerait rapidement. Aussi, PhotoMath est incapable de scanner les équations écrites à la main, ça ne fonctionne qu’avec les équations dactylographiées.

Comment fonctionne cette « chose » ?

L’application révolutionnaire PhotoMath fonctionne exactement comme un programme permettant de lire un code-barre. Il suffit de placer l’équation mathématique dans le rectangle d’analyse et, au bout de quelques secondes, une fois la mise au point effectuée et les symboles reconnus, le résultat s’affiche juste en-dessous, ainsi que le détail et les étapes du calcul, permettant de comprendre pas à pas la résolution du problème. A l’heure actuelle, l’application comprend les quatre opérations arithmétiques élémentaires : addition, multiplication, soustraction et division, mais aussi les fractions, les décimales, les puissances, les racines carrées et les équations linéaires simples. Cependant, tout comme l’utilisation de la calculatrice dans le cadre d’un cours élémentaire de mathématiques peut perturber l’apprentissage et l’assimilation de notions de base, PhotoMath risque également de mettre en péril l’enseignement de mathématiques plus avancées.